Télécharger le Cahier d’actions Asile / Immigration

Ce n’est un secret pour personne, et des millions de nos compatriotes le constatent chaque jour, l’immigration a explosé ces dernières décennies et depuis plusieurs années cette immigration est massivement irrégulière. Plusieurs paramètres expliquent ce phénomène.

Tout d’abord, la déstabilisation par les puissances occidentales de nombreux pays qui avaient jusqu’alors un rôle de régulateurs des migrations, a entraîné des guerres poussant certaines populations à venir clandestinement dans notre pays. Dans d’autres cas, les crises climatiques sont également à l’origine de départs devant l’impuissance des autorités locales face à des problématiques climatoenvironnementales.

Ensuite, une politique de porte ouverte, l’idéologie du « sans-frontiérisme » associée à l’octroi de nombreux droit sociaux, ont fait croire que l’occident était un eldorado et la promesse d’une vie meilleure assurée.

Enfin, la politique étrangère de la France vis-à-vis des pays de départ n’a clairement pas favorisé le co-développement, qui est un levier puissant pour aider ces pays à se développer et surtout à garder les forces vives dont ils ont besoin sur leur territoire.

Un récent sondage souligne que pour quatre Français sur dix la réforme de l’immigration est une priorité. Le premier échelon de cette réforme est bien évidemment celui de la lutte contre l’immigration irrégulière.

On peut trouver au moins cinq enjeux cruciaux pour la mise en place d’une politique efficace de lutte contre l’immigration irrégulière :

Un enjeu sécuritaire : l’immigration irrégulière est source d’insécurité comme l’a montré une récente étude chez nos voisins allemands (à quand une telle étude en France ? ).

Un enjeu civilisationnel : les immigrés irréguliers, en arrivant illégalement sur notre territoire marquent un signe de non-respect de la loi et soulignent leur absence de volonté de s’intégrer dans notre pays. Souvent, ils importent leur culture et leurs us et coutumes quand ce ne sont pas les violences qu’ils sont sensés fuir.

Un enjeu financier : l’explosion des différentes aides fournies aux immigrés irréguliers dans un contexte de déficits publics abyssaux souligne que la France n’a clairement plus les moyens « d’accueillir toute la misère du monde ».

Un enjeu humanitaire : l’immigration irrégulière de masse telle que nous la connaissons actuellement participe au dévoiement de toute politique légale d’immigration et plus grave au dévoiement de toute politique d’asile digne de ce nom.

Un enjeu sanitaire : la récente polémique sur les vaccins a fait l’impasse sur la cause première des maladies hier disparues en France mais l’immigration irrégulière en est l’une des principales.

Depuis des décennies, les gouvernements qui se sont succédés au pouvoir n’ont rien fait pour s’attaquer à ce fléau. Le nombre de clandestins sur notre sol est, selon les spécialistes, supérieur à 500 000 ! Il y a 10 ans, c’est-à-dire avant les récentes vagues migratoires, le ministère de l’Intérieur annonçait un chiffre entre 200 et 400 000 clandestins.

La gauche par idéologie, la notion même de nation leur faisant horreur, la droite par opportunisme économique, l’immigration restant un bon moyen pour faire pression sur les salaires et donc de contenter le grand patronat mondialiste, ont toujours refusé de prendre des mesures efficaces. Seul le Front National a été constant sur ce sujet et n’a cessé de dénoncer les effets dangereux de cette
immigration irrégulière de masse pour notre pays et pour les Français.

Il faut d’ailleurs noter que si le Président Macron souhaite légiférer sur ce sujet c’est bien qu’il a conscience du problème et que le Front National a gagné la première des batailles, celle des idées.

Fort de son expertise acquise depuis des décennies sur ce sujet, et craignant que le projet du Gouvernement ne soit pas à la hauteur des enjeux, le Front National présente dans ce document un plan d’action pour lutter concrètement et efficacement contre le fléau de l’immigration irrégulière.

Ce cahier balaye très largement la problématique, de la lutte contre la désorganisation des pays de départ à l’assimilation des populations acceptées en passant par le renvoi massif de clandestins. C’est bien l’ensemble qui fait la cohérence de ce cahier d’actions plus que des mesures prises isolément.

Certaines mesures sont législatives, elles seront donc portées par les députés Front National dans l’hémicycle à travers le dépôt d’une proposition de loi constitutionnelle et d’une proposition de loi ordinaire. D’autres sont réglementaires ou supra-législatives (traité signé par la France ou adhésion à telle ou telle convention internationale) et elles seront portées dans le débat public par notre parti en attendant d’avoir le pouvoir de les mettre en oeuvre.

Députés Front National

Députés Front National

Voir tous les articles

VOS DÉPUTÉS

  
  
 

  

 

Suivez le Front National

les grands sujets