Le groupe En Marche à l’Assemblée propose ce soir de voter une résolution « visant à promouvoir les symboles de l’Union européenne ».
Si les résolutions sont symboliques et non législatives, le message est très clair : plus d’Union européenne et de facto moins de France ! Cette démarche des députés LREM s’inscrit pleinement dans le projet global de déconstruction de la France défendu par Emmanuel Macron.

Cette résolution attaque directement notre Constitution. En effet, pour les symboles de la France, l’article 2 est extrêmement clair: « L’emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge. La devise de la République est Liberté, Égalité, Fraternité. Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple ».
C’est par le référendum du 28 septembre 1958 que ce texte est devenu, par le vote des Français, notre texte fondamental. En revanche jamais les Français n’ont voté pour la reconnaissance de ces symboles européens ; bien au contraire, une large majorité les a rejetés lors du référendum sur la constitution européenne de 2005.

En termes de symboles, l’ajout d’un drapeau, d’un hymne et d’une devise se fait nécessairement au détriment de ceux existants ; l’ajout du drapeau européen, c’est moins de drapeau tricolore, l’ajout de l’Ode à la joie c’est moins de Marseillaise et l’ajout de la devise « Unis dans la diversité » c’est moins de « Liberté, Égalité, Fraternité » !
Or, c’est bien le « drapeau tricolore [qui] a fait le tour du monde, avec le nom, la gloire et la liberté de la patrie » et pour lequel des millions de Français ont versé leur sang ! Si « les morts gouvernent les vivants », combien de Français sont tombés pour le drapeau européen ? Les élites croient-elles un Français assez fou pour se sacrifier pour la Commission de Bruxelles ?

Enfin, l’examen de ce texte pose une nouvelle fois un vrai problème démocratique. Le Front National, parti arrivé en tête lors des dernières élections européennes, ne dispose d’aucune possibilité pour intervenir ce soir à l’Assemblée nationale. Des millions de Français sont une nouvelle fois privés de parole ! Malgré cette maltraitance, les députés du Front National continueront de défendre sans relâche la pleine et entière souveraineté de la France, notamment à travers ses symboles.

Députés Rassemblement National

Députés Rassemblement National

Voir tous les articles

VOS DÉPUTÉS

  
  
 

  

 

Suivez le Rassemblement National

les grands sujets